L’éthique dans le sport est considérée comme un élément essentiel en ce sens qu’elle est indissociablement liée à la nature même de l’activité sportive.

Valeurs associées à l'éthique du cyclisme:

  • la tolérance;
  • la loyauté;
  • la démocratie.

L’éthique signifie plus que le simple respect des règles : il englobe les notions d’amitié, de respect de l’autre et de l’esprit sportif. C’est un mode de pensée, pas simplement un comportement.

L’éthique est un concept positif qui considère le sport comme une activité socio-culturelle enrichissante pour la société, et visant à développer l’amitié, à la condition d’être pratiqué loyalement. S'adonner à une activité de cette manière, permet à l’individu de mieux se connaître, de s’exprimer, de s’accomplir, de s’épanouir, d’acquérir aussi un savoir-faire démontrant ses capacités. Le sport est une source de plaisir procurant de surcroît, bien-être et santé.

Responsabilités du Club Cycliste Sport-en-Tête:

  • contribuer à la promotion de l’esprit sportif;
  • diffuser des directives claires définissant les comportements conformes ou contraires à l’éthique;
  • veiller à ce que des sanctions cohérentes et adaptées soient prises en cas de comportements contraires à l’éthique.

Responsabilités des membres du Club Cycliste Sport-en-Tête:

  • promouvoir l’esprit sportif;
  • avoir un comportement exemplaire qui offre un modèle positif aux autres membres;
  • s’abstenir en toute circonstance de récompenser, d’adopter personnellement, ou de fermer les yeux sur un comportement déloyal d'autrui.

L'éthique est essentielle si l’on veut réussir à promouvoir et à développer le sport et l’engagement sportif.

Qui joue loyalement est toujours gagnant!

Adaptation du code d’éthique sportive adopté par le Comité des Ministres (France), le 24 septembre 1992 (réf. CONSEIL DE L'EUROPE).